01 avril 2008

Manger

Ce qui me dérange, ce n'est pas tant l'acte de cuisiner que de devoir trouver des idées de repas tous les jours.

5 commentaires:

  1. TELLEMENT!!!! Puis faut faire des repas qui permettent de faire des lunchs. On s'écoeure à un manné du pâté chinois pis de la lasagne, aussi bons soient-ils. Je suis absolument d'accord.

    Tant de soirée où j'ai eu envie de me rouler en boule derrière le divan et pleurer toutes les larmes de mon corps parce que je n'avais plus d'idée et que j'avais faim!

    Mais, dans ce temps-là, je dis à l'Élu de m'inviter au resto ou de faire la bouffe (mais là je me retrouve inévitablement avec une bouillie qu'il appelle des nouilles au thon...)

    RépondreEffacer
  2. Anonyme10:13 a.m.

    Je pense que la chaleur qu'il fait chez vous en ce moment et les limites de ce que tu peux te procurer y sont pour beaucoup. Le poulet tendre et charnu, par exemple, est plus facile à trouver ici, et l'huile d'olive est abordable, sans parler du poisson. J'avais ressenti cela lors de mes séjours à Niamey. Mes repères alimentaires étaient bouleversés faute d'accès à des denrées (légumes, viande et poisson) auxquelles nous sommes sommes habituées au Canada. Il ne faut pas sous-estimer cela. En ce moment, je mange du poulet à toutes les sauces, ce que tu ne peux pas faire. C'est si facile à apprêter de mille façons le poulet. Tu verras, je te donnerai mes nouvelles recettes. Je fais aussi des pains de viande que je mange avec toutes sortes de légumes (patates douces, courges grillées, haricots vers, choux de Bruxelles sautés, etc.). En réalité, nous sommes gâtées ici, nous avons tout et vous avez si peu quelquefois. On oublie cette donnée trop souvent. On la prend pour acquise en Amérique et en Europe. As-tu essayé le chou émincé et sauté à l'huile en légume d'accompagnement? C'est délicieux. Vous en avez du chou si ma mémoire est bonne.
    sonia

    RépondreEffacer
  3. ce qui aurait tendance à me chagriner, pour ma part, est de trouver des idées et de préparer un repas qui, au final, ne fera pas l'affaire de ma chipounette de deux ans qui ne mangera rien d'autre que du fromage .... grrrr

    RépondreEffacer
  4. C'est parfois une question de disponibilité des aliments, de ne plus savoir quoi faire avec du boeuf, de ne plus avoir envie de manger une sauce avec du riz, ou du couscous, ou des nouilles.

    Mais c'est souvent juste de me poser la question: qu'est-ce qu'on mange ce soir? Avant d'avoir une progéniture, je le rabattais secrètement sur la canne de blé d'inde et autres grignotines de même acabit jusqu'à ce que mon estomac me fasse signe que c'est bon, l'urgence est passé jusqu'au prochain repas. Avec une Chipounette, ça ne va pas. Il faut un vrai repas (qu'elle mange, pas de deuxième option que l'assiette, sinon que le ventre vide - je suis une mère cruelle et sans patience avec une fille qui, je l'avoue, mange de tout de toute façon - fille de son père moi je dis). Et c'est là qu'est l'os.

    Heureusement que mon chéri cuisine très bien, et souvent ces temps-ci. Ici, les pâtes au thon, c'est ma recette à moi (enfin à Anne) et elles sont super bonnes.

    RépondreEffacer
  5. Anonyme10:24 a.m.

    Comme mère de nombreux poussins, j'ai développer des trucs pour ces jours-là.
    J'ai mon carnet des recettes faciles et rapides. Le recueil se constituant les jours d'inspirations.
    Évidement, quand on à la connections internet chez soi ,on peux stimuler l'envie de cuisiner artificiellement .Exemple de recette du dit carnet, cette soupe à l'oignon;3 têtes d'ails non pelées,8 oignons non pelées,3 c. à soupe d'huile d'olive,1 verre d'eau ,1 litre de bouillon de boeuf ,3pommes de terre coupées en cube, 2 c. à soupe de thym frais, sel & poivre ,et parmesan( ou toute substance à gratiner).Le four à 200c
    coupez le haut des têtes d'ails,mettre sur une plaque avec les oignons ,arroser d'huile d'olives enfournez pour 50 mn ,pelez le tout une fois cuit ,coupez les oignons en 2, mettez-les dans une grande casserole avec le bouillon,l'eau, les pommes de terre , le thym .assaisonnez. cuire à feu moyen durant 20mn. C'est parfait avec du pain.
    Je ne sais pas si la soupe est de rigueur au Niger par les temps qui courent, mais au Québec au mois d'octobre, c'est bon. Bisoux à vous. Anne

    RépondreEffacer