31 mai 2010

Un classique


C'est arrivé exactement 3 secondes après que je lui aie dit que je n'en rachèterais pas si ça tombait. Mais je ne suis pas sans cœur, je lui ai façonné une boule à partir de mon cornet de yogourt glacé. Vu la couleur phosphorescente de la première version, ça ne m'a pas trop dérangé que ça finisse sur le macadam. Et vu la couleur de ce qui a fini sur le macadam, ce n'était pas encore la bonne place pour une crème glacée.

30 mai 2010

Va courir

video

Des fois, la Mamoizelle devient insupportable. C'est souvent signe qu'elle n'a pas dépensé suffisamment d'énergie dans sa journée. Ou pas de la bonne façon. C'est arrivé en fin de semaine au Jardin botanique. Je l'ai donc envoyé faire le tour des fontaines.

28 mai 2010

Test et résultat du test

Qu'est-ce que j'ai dû tester comme ça? La caféine. La caféine est une des substances qui passent dans le lait de la maman qui allaite sa bébinette. Certains enfants y réagissent, d'autres pas. Pour pouvoir dormir et faire des siestes plus facilement, j'avais arrêté le café depuis la naissance de la PtiteMiss. Sur le coup, ça ne m'avait pas paru très difficile. Quelques maux de têtes et puis plus rien.

Mais mardi matin, j'ai eu envie d'un café avec mon petit déjeuner. Alors je l'ai fait. Journée fort agréable, malgré la chaleur. Mardi soir, la PtiteMiss était intense - par rapport à sa propre échelle d'intensité, bien sûr.

Hum... bon. On va fait un test. Mercredi et jeudi. Pas de café. La bébinette garde son zen habituel. Mais la maman souffre le martyr, son niveau d'efficacité est retombé à zéro, sa mémoire est repartie voir ailleurs si elle y était et sa mâchoire tente désespérément de se décrocher. Prendre un seul café une seule journée lui a rappelé pourquoi c'est meeeeeerveilleux le café.

Vendredi matin. Café. Et même double café, car je suis allée bambocher avec J. en ville et nous avons commencé avec un café. Journée agréable qui n'a pas été passée à combattre la brume. Vendredi soir: la bébinette garde son zen habituel.

Conclusion de mes tests très très scientifiques : je prends du café si j'en ai envie. La PtiteMiss n'en a rien à cirer. Mes journées sont bien plus agréables et efficaces.

Un pas de plus dans la reprise de possession de ma personne.

27 mai 2010

Comment changer de garde-robe?

Étape 1 - Faire un ménage drastique de la garde-robe existante.
  • La seule condition pour garder des vêtements qui ne nous plaisent qu'à moitié, c'est qu'il faut avoir le temps de faire au moins l'étape 2 avant de vider complètement la garde-robe, question de rester décente. Lorsque les autres étapes sont accomplies, refaire un élagage des tiroirs.
Étape 2 - Faire les friperies, pour les trouvailles et les économies.
  • En profiter pour y amener les sacs de vêtements créés lors de la première étape. Si on a de la chance on peut sauter directement à l'étape 4, sinon:
Étape 3 - Aller dans les magasins beau-bons-pas chers pour les éléments de base n'ayant pas pu être débusqués lors de l'étape 2.

Étape 4 - Aller dans une boutique qu'on adore et se payer un vêtement hors de prix, hors budget, mais qui a la classe absolue et qui nous va comme un gant.
  • En cas de coup de foudre multiple, on peut soit se permettre deux morceaux dans cette catégorie, soit favoriser les coups de foudres en solde.
  • Si le magasin en question est à proximité de la maison, prendre la chance d'attendre les soldes pour mettre le grappin dessus. Cette dernière option comporte certains risques dont nous ne pouvons être tenus responsables.
______
La démarche, après deux ans au Niger et un an de "je vais tomber enceinte de toute façon et ces vêtements ne sont pas si mal" et de "je suis enceinte", s'avérait plus que nécessaire dans mon cas. La moitié de mes vêtements ne me faisait plus ou ne me plaisait plus. L'autre moitié commence à être usée à la corde.

J'en suis à mi-chemin entre l'étape 2 et 3. Il me reste quelques friperies à faire. J'ai pris certains vêtements qui devront être testés avant d'être approuvés définitivement. L'avantage, quand on paye moins de 5$ pour un morceau, c'est qu'on peut le retourner là où on l'a pris s'il n'est finalement pas porté. C'est comme une location de vêtements. Ça permet aussi de tester certains styles pour savoir si l'on y est confortable. Il ne faut par contre pas accumuler les mauvais vêtements, sous peine de se retrouver submergée par les fringues non portées et de redévelopper le syndrome "Je n'ai rien à me mettre sur le dos".

24 mai 2010

Soir d'été

Marcel nous amenait manger une crème glacée après le repas, quand les soirées d'été étaient chaudes et que l'envie lui prenait d'avoir sa gang de filles avec lui pour prendre une pause. Ces soirées font partie des meilleurs souvenirs que j'aie de la fin de mon enfance et de mon adolescence.

Ce soir, avec la Mamoizelle, j'ai essayé de réinstaurer cette tradition. Mon chéri étant encore limité dans ses déplacements, il manquait déjà cet élément essentiel à la perfection. Mais la soirée était chaude et j'avais envie d'aller faire un tour après le souper. J'ai donc mis la plus jeune dans son kangourou et nous sommes parties toutes les trois vers les glaciers italiens du quartier. J'ai découvert avec stupeur qu'ils sont fermés le lundi et qu'ils n'ouvrent pas pour les soirées d'été. Les jeudi et vendredi, oui, mais pas plus. Or les soirées chaudes et les envies de crème glacée ne peuvent pas se limiter à deux jours par semaine. Je vais donc devoir chercher une crèmerie ouverte aux heures essentielles - entre 19h30 et 21h - à distance de marche raisonnable pour une gâterie qui ne finit pas trop tard pour la Mamoizelle. L'enquête est commencée, si vous connaissez de bons coins dans Villeray.

Rassurez-vous quand même, nous ne sommes pas rentrées trop bredouilles, nous nous sommes arrêtées dans un dépanneur acheter des friandises glacées aux vrais fruits et nous sommes rentrées tranquillement en dégustant nos 'possicles'.

Un moment de pur bonheur. Ce sera encore mieux quand mon Chéri pourra venir avec nous.

On va tirer quelque chose au clair

Si vous avez plus de 13 ans et que vous n'accompagnez pas un enfant de moins de 13 ans, les vélos, ça va en bas des trottoirs. La rue est juste là, à côté, et elle vous attend.

Si pour une raison ou pour une autre, vous devez rouler sur le trottoir sur une courte distance, vous n'avez pas la priorité et vous n'avez absolument pas le droit de jeter des regards sombres ou de dire des insanités aux piétons qui s'y trouvent, encore moins si les piétons en question sont des 4-ans-et-demi qui s'amusent et qui courent en respectant les règles de sécurité.

Non mais, ça va faire les niaiseries. Et oui, je suis aussi cycliste.

23 mai 2010

Crème à main, svp.

Entre les changements de couches, les bains, les douches, la cuisine, le ménage, la vaisselle et les lavages de main qui précèdent et suivent tout ça et plus encore, j'ai les mains comme du papier parchemin.

Je n'ai jamais autant utilisée de crème à main de ma vie. Même pas dans le Sahel.

22 mai 2010

Mu'ticolore

La Mamoizelle discute avec son amie A., un soir où je les ai toutes les deux ramassées à la garderie. Les couleurs de la casquette d'A. sont à l'ordre du jour.

A. - Ma casquette est rose avec du zaune.
L.M. - Oui, mais il y aussi de mauve.
A. - Non, c'est pas mauve, c'est zuste rose foncé.
L.M. - Non. Et il y a du oranze aussi.
A. - Moi ze vois pas le oranze.
L.M. - Oui oui. Il est là.

L.M. (pensant clore la discussion) - Elle est mu'ticolore!
A. - Non, elle est deux-colore.

21 mai 2010

Twès twès bizawe

Un logo (avec hyperlien) de l'Office de tourisme de la ville de Québec est apparu dans la barre de défilement de mon blog, tout en bas, à droite.

Je ne l'y ai jamais mis.

Mais le plus étrange, c'est que dans l'architecture du site, je ne trouve pas la ligne html qui le fait apparaître. Donc je n'arrive pas à l'enlever. Je n'ai rien contre la Ville de Québec, mais je n'ai pas non plus envie de ce genre de pub sur mon site, aussi discrète soit-elle.

Dans un même ordre d'idée, j'ai dû éliminer un lien html qui menait ailleurs que là où il devait aller, même si je n'y ai pas touché.

Twès twès bizawe.

20 mai 2010

Printemps montréalais

Je n'écoute pas la télé. Mais les portes et les fenêtres sont ouvertes.

Les rumeurs de la ville me permettent donc de déduire que le Canadien compte beaucoup ce soir, mais que les Flyers n'ont compté qu'une fois (je crois que le voisin devait rêver d'un blanchissage).

Un sport d'hiver pour un soir de printemps qui sent l'été.

17 mai 2010

J'avais oublié...

... que la principale caractéristique d'une maman d'une enfant de 'patencore' deux mois, c'est de ne jamais vraiment finir ce qu'elle entreprend.

Ce que je ne savais pas, c'est que c'est pas mal moins vrai quand même quand on a un conjoint qui peut soit tenir l'enfant pendant qu'on termine ou terminer pendant qu'on tient l'enfant.

14 mai 2010

Chausses

À Paris, en 2008, je m'étais acheté deux paires de chaussures.

Des Campers que je porte encore et qui sont toujours dans un état correct, quand je pense à les cirer un peu. Si jamais j'en voulais une autre paire, il n'y aurait pas de soucis, on retrouve ces modèles un peu partout maintenant. Mais les chances sont minces que je rachète la même chose. J'imagine que la prochaine fois que je voudrai des chaussures de ce type, j'irai voir ce qui se fait dans les magasins. Le choix ne manque pas.

Par contre, j'avais aussi acheté une paire de Birkenstocks avec des fleurs vertes, oranges et roses. Superbes. Elles commencent à avoir du vécu, c'est le moins qu'on puisse dire. Dans la dernières année à Niamey, je les ai mises tous les jours. Niamey n'est pas doux pour les pieds, mais il ne pardonne pas non plus pour les chaussures. À l'été 2009, ici à Montréal, même chose. L'été 2010 semble s'enligner dans la même direction. Cela fera pour cette année, après tout je suis en congé de maternité et elles sont encore en un seul morceau, mais elles ne seront plus présentables en 2011. Et les Birkenstocks sont irremplaçables, surtout pour quelqu'un comme moi qui marche un peu en bateau et qui finit toujours à côté des sandales ordinaires. "Ne vous fiez pas aux imitations", c'est le cas de le dire.

Or il n'y a pas de Birkenstocks de ce style à Montréal. Pas selon le site canadien officiel de la compagnie. Pire, selon ce que j'ai pu comprendre du site allemand (avec un nom pareil on se doutait bien que ça ne venait pas d'Italie), les motifs fleuris - ou à tout le moins pas unis - ne sont pas disponibles cette saison. Argh! Il y a bien un modèle d'un vert sympa, mais ce n'est pas vraiment ce que je veux. Il ne me reste qu'à espérer qu'en 2011, ils auront remis les motifs au goût du jour...

12 mai 2010

Quels talents?

Plus la Mamoizelle grandit, plus je dois faire attention à ne pas projeter mes goûts, mes envies, mes limites et mes forces sur sa petite personne. C'est d'autant plus dur qu'elle me ressemble beaucoup sur plusieurs points - je ne suis pas la seule à le dire.

Je pense que cela fait partie des plus grands défis de la job de parents: élever nos enfants pour ce qu'ils sont vraiment et non pour ce que l'on voudrait qu'ils soient - nos miroirs ou nos opposés.

Le dernier exemple en liste: je n'ai jamais vraiment apprécié les sports d'équipe impliquant des ballons. Ce n'est pas ma tasse de thé. Nous avons inscrit la Mamoizelle à un club de soccer cet été. Si je ne m'étais fié qu'à moi, ça ne se serait pas produit. Et j'étais presque convaincue qu'elle n'aimerait pas ça.

Erreur sur toute la ligne. C'est très ludique et elle adore ça. Il est encore un peu tôt pour savoir si elle est bonne ou pas, mais elle aime beaucoup courir à gauche et à droite après le ballon. Pour le moment, c'est la seule chose qui compte. Ça, et de ne pas me fier à mes préjugés basés sur mes talents et mes goûts personnels.

11 mai 2010

Fruiterie

Être immobilisé donne à mon Chéri des rages de fruits. La maison est transformée en fruiterie et le roulement est impressionnant.

J'aime bien, on va essayer de conserver cette habitude.



_____
La Mamoizelle fait dire que c'est dur à dire fruiterie.

08 mai 2010

Échec éducatif

Quand la Mamoizelle me dit que:

"Ze manze ma morve, ça fait comme du swing-gum."

Être prise d'un fou-rire incontrôlable n'est pas le meilleur moyen de lui faire comprendre que ça ne se fait pas.



______
J'ai vérifié après quand même, elle ne s'en sert pas comme "swing-gum", même si elle aurait avantage à se servir plus souvent d'un mouchoir.

07 mai 2010

Imprévu

C'est un étrange qualificatif pour une opération de reconstruction du genou, mais nous avons eu un imprévu cette semaine. Mon Chéri a donc eu cette opération mercredi, avec moins d'une semaine d'avis. Ce n'est pas un luxe, il est limité dans ses occupations depuis décembre et ça s'est empiré dans les dernières semaines.

Pas facile comme chirurgie. Ni pour lui, qui n'est pas au meilleur de sa forme depuis (quel euphémisme), ni pour moi, qui dois gérer les deux filles et essayer de prendre soin de lui. Il est un excellent "malade", pas de soucis: patient, pas demandant et pas du tout du type à se plaindre avec véhémence (non, il ne fait pas de grippe d'homme, lui).

Mais disons que les deux filles occupent très bien l'ensemble de mon temps disponible et que sa "contribution parentale" me manque énormément. Alors si tout le reste prend le bord d'ici le rétablissement de mon Chéri, ne soyez pas surpris.


_______
Avez-vous déjà essayé d'expliquer le concept d'opération à une Mamoizelle de 4 ans pour ne pas qu'elle s'inquiète encore plus pour son papa? Je crois que j'ai réussi. Ça aide que la chirurgie en question ait été une arthroscopie.

05 mai 2010

Contradictions


Quand on prépare son accouchement, on remplit son congélateur le plus possible. Pour que la préparation des repas soit simplifiée lors du retour de l'enfant à la maison.

Avec le congé de paternité de mon Chéri et l'aide de ma mère la semaine suivante, nous n'avions pas vraiment entamé ces réserves lorsque l'occasion de changer nos électroménagers (frigo, laveuse/sécheuse - merci à D. et S.) s'est présentée.

À mon grand désarroi, j'ai dû vider un congélateur qui avait été rempli avec amour et prévision (pour une fois). Il ne faisait pas trop chaud le jour de la livraison et des serviettes de bain dans le panier à lavage font apparemment une excellente glacière. Nous n'avons donc rien perdu et les aliments congelés le sont resté assez longtemps pour retrouver leur place dans le nouveau réfrigérateur et continuer leur tâche fort appréciée: nous simplifier la vie.

Et nous avons de nouveaux électroménagers tous neufs qui font parfaitement leur boulot (contrairement aux anciens) en consommant beaucoup moins d'énergie. Les joies domestiques sont sous-estimées.



_________
La photo est celle du logo de la sécheuse. Avec sa comparse, elles avaient été achetées par ma mère lors de la venue de son unique enfant...

02 mai 2010

Le sport de salon

Quand je regarde un match de hockey, j'ai beau ne pas être une fan, je comprends très bien ce qui se passe sur la glace. C'est culturel, je sais où est la 'puck', qui fait quoi, pourquoi et je sais pourquoi le gars s'est fait siffler. Je ne connais pas le nom des joueurs, à 2 ou 3 exceptions près, mais c'est pas grave, ça ne change rien à ma compréhension du jeu de toute façon.

Quand je regarde une partie de foot, c'est une autre histoire. Si ça fait un certain temps que je n'ai pas regardé le foot (on parle de soccer ici, en passant, pas de football américain), le premier quart d'heure en est un de confusion totale. Je ne vois que des gars en short avec des bas trois quarts qui se déplacent de façon aléatoire sur un fond vert avec des pubs qui font des drôles d'effets visuels derrière les buts. Mon cerveau finit par s'adapter et par diviser tout le monde dans la bonne équipe, même si ça peut prendre un certain temps à identifier le bon gardien, je n'ai jamais compris pourquoi ils n'ont pas le même uniforme que les autres. Puis à la fin de ce premier quart d'heure, je commence même a comprendre qui fait quoi et pourquoi. Mais une fois sur deux, je ne sais pas pourquoi l'arbitre sort ses cartons ou accorde des coups francs. La définition du hors-jeu me mystifie. Mais je connais le nom de tous les joueurs africains (on se demande pourquoi).

Pourtant, les séries vont sûrement chevaucher le Mondial cette année, et si je dois regarder un match, ce sera celui dont je ne comprends pas la moitié des règles. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que visuellement, c'est plus intéressant. Et puis ils ne se tapent pas dessus.