16 juin 2008

Une chandelle sur la table

Les coupures sont nombreuses à Niamey. J’en suis presque totalement épargnée grâce à mon illustre voisin, mais je dois quand même garder des bougies à la maison – de préférence toujours au même endroit et pas trop loin des allumettes.

Une fois la chandelle trouvée et allumée, il faut la coller sur la table. C’est le moment où l’on réalise que la poussière empêche la cire de coller sur le bois. Il faut donc épousseter un peu ou recommencer plusieurs fois. Une fois la bougie fixée au support, il n’est pas dit qu’elle restera debout. Le pied ne décollera pas, mais, selon la qualité de la cire, il est fort probable qu’elle plie sous l’action conjuguée de la chaleur et de la gravité. C’est là qu’on constate qu’il est pratiquement impossible de mettre une chandelle à niveau.


Le nouveau lot de bougies que le gardien a trouvé est exceptionnellement résistant. Même après deux heures de coupures, elles se tiennent encore droites.

2 commentaires:

  1. Pourquoi coller les chandelles sur la table? Tu pourrais prendre une soucoupe ou quelque chose du genre. Ce serait plus prudent, en tous cas moins emmerdant. Ça fait longtemps qu'on a inventé le chandelier improvisé portatif tu sais. Une table c'est quand même pas commode pour aller d'une pièce à l'autre en cas de besoin. Je te vois avec ta table d'une main et la petite sous le bras. Enfin. De mon temps on portait l'éclairage plus léger quoi...

    RépondreEffacer
  2. Parce que je voulais lire et que la Chipounette dormait profondément à l'heure dite. En général, c'est dans une petite assiette, en effet.

    RépondreEffacer