21 mai 2008

Oh yeah

Il pleut ce soir. Une vraie pluie sahélienne, avec le vent, la tempête de sable qui précède et qui assombrit le jour comme en pleine nuit, les éclairs, le tonnerre. Tout le tintouin quoi !

Ma première année ici, je croyais que les pluies du Niger allaient ressembler aux pluies du Pérou. Des pluies diluviennes, sans avertissement préalable. Mon chéri me disait que non, que ça n’a rien à voir, que c’est pire que ça, que c’est d’une violence inouïe. Je ne le croyais pas. Il a bien ri lorsqu’à la fin de la première tempête de sable, je lui ai envoyé un sms pour dire qu’il avait eu raison.

La pluie elle-même ne vient qu’avec des orages électriques. Les pluies douces sont rarissimes, peut-être une fois ou deux par an. Mais ce sont les premières pluies qui sont les plus violentes. Le vent de l’orage se charge de sable pendant toute sa traversée du désert et c’est un mur de sable, jaune et massif qui s’avance en avant de la pluie. Je n’ai jamais vraiment le temps de prendre des photos, parce que le plus important est de fermer tous les interstices de la maison avant que ce mur ne nous atteigne. Une fois dedans, ce n’est que la nuit, puis le crépuscule rouge – une lumière tamisée, rouge orangé, sortie tout droit d’un film fantastique se déroulant sur Mars. Avant que l’orage ne commence. La pluie, la pluie extraordinaire, sale d’abord de tout le sable qu’elle rince, déposé par des mois de vents et de sécheresse.

Depuis septembre dernier qu’il n’y avait pas eu de véritable pluie à Niamey. 8 mois. Imaginez le plaisir de l’orage après la canicule de Montréal et multipliez-le par 32 semaines de sécheresse et 2 mois de températures moyennes au-dessus de 40. Il n’y aura qu’un seul sujet de conversation demain et tout le monde sera de bonne humeur. Surtout que, si on a de la chance, les nuages vont tarder à se dégager et il fera frais.

5 commentaires:

  1. sara-k-du-niger8:44 a.m.

    Merci Sara de cette très belle (et réaliste) description, qui m'a ramenée des années en arrière...
    et bonne pluie. Savoure l'odeur de la pluie, la couleur vive des feuilles nettoyées...

    RépondreEffacer
  2. Oh! Quelle description émouvante, oui, oui, émouvante. Je la sentais cette pluie, et le vent, et le sable oh! le sable... terrible... Je me souviens des nuées de sable qu'on découvre quand on survole Niamey en avion. De Marcel qui disait "regarde, regarde, c'est du sable en suspension dans le ciel!!!" Et la Chipounette? Elle a eu peur?

    RépondreEffacer
  3. La Chipounette a eu un peu peur. C'est vrai que c'est inquiétant quand même, cette poussière et la violence de cette pluie. Mais elle a suffisamment surmonté ses craintes pour finir par dire que 'c'est ma pluie de moi'. Et ce matin, elle en parle abondamment.

    RépondreEffacer
  4. Ah! Oui. Elle a fait la danse de la pluie, c'est vrai. Bon, alors n'oubliez pas vos anti-palu "de moi" par les temps qui pleuvent.

    RépondreEffacer
  5. Anonyme7:18 p.m.

    il faut le pelleter ce sable????

    RépondreEffacer