22 mai 2008

Fête d’enfants

« Mon amie Tatayi a fait un immense gâteau pour fêter le troisième anniversaire de son petit ‘Téwo’ »

Elle a eu du courage, vraiment. Il y avait une trentaine d’enfants, presque autant de mamans et de nounous. Des gâteaux, du pop corn, des arachides, du jus, des sucreries*, des bonbons, des crudités et des olives.

Il y avait aussi la piscine, où j’ai participé à l’effort de guerre en assurant une partie de la surveillance. Le moins que je puisse faire.

Il y a beaucoup de place chez Tatayi, c’est une auberge, mais l’organisation de tout ça, et le ramassage des vestiges, demande énormément de travail. Et je crois que je peux déjà dire que la Chipounette n’aura jamais autant d’amis à ses fêtes d’anniversaire.

Je n’ai ni la patience, ni l’abnégation nécessaire.





______
* sucreries: nom donné localement aux boissons gazeuses

2 commentaires:

  1. Des arachides à une fête d'enfants... Ici, on pousserait des hauts cris! Presque cent personnes et du petit monde à la trentaine avec une piscine, c'est vrai que c'est courageux. Mais des sucreries et des bonbons, des arachides et tout le bazar, c'est cher aussi non chez vous?

    RépondreEffacer
  2. Bon, cher, pas vraiment. Je veux dire, c'est 5000 francs pour un casier de sucreries, les arachides sont produites localement, donc c'est assez abordable, elle a fait son gâteau. Non, je ne crois pas qu'elle se soit ruinée, mais c'est juste fatigant. En plus, elle est enceinte de 7 mois.

    Quant aux arachides et au pop corn, autres lieux, autres moeurs.

    RépondreEffacer