04 décembre 2007

Tous présidents, ou de l’importance des titres

La plupart des hommes avec lesquels je travaille sont présidents de quelque chose : un groupement, une coopérative, une union, une section, une ONG, une fédération.

Comme ils s’interpellent généralement par leurs titres respectifs, les appels au « président » fusent de toute part. Une façon de reconnaître l’importance et la position de l’autre.

Du coup, je me demande parfois dans un groupe, comment ils font pour se reconnaître.

2 commentaires:

  1. Pas beaucoup de présidentes on dirait...

    RépondreEffacer
  2. Oh non, pas dans cette organisation! Le billet commence clairement par 'Tous les hommes' d'ailleurs. Chez mon partenaire, on est loin de l'égalité entre les sexes.

    RépondreEffacer