19 mars 2009

Les listes: merveilles et dangers


Je fais des listes. Des listes d'épicerie. Des listes d'achats plus généraux qu'il faudrait que je fasse éventuellement. Des listes de choses à faire. Surtout des listes de choses à faire. J'en ai des quotidiennes et certaines à plus long terme. Jamais vraiment plus de 3 jours par contre, parce qu'après ça perd de son efficacité. Mais des fois, j'ai une liste maîtresse, d'où je dérive mes listes quotidiennes. Ça, c'est une stratégie d'énorme rush et de projets multiples, sinon, c'est complètement inutile.

C'est très satisfaisant une liste. Parce que quand on finit quelque chose, on a le droit de mettre un petit crochet sur la liste. Pour avoir le droit de mettre plus de petits crochets, il faut faire des listes plus détaillées. Et puis ça permet de ne rien oublier et de se motiver à faire des choses même quand on est dans une phase larvaire (ce qui arrive, surtout après quelques semaines de chômage technique).

Mais il y a certains dangers inhérents aux listes. D'abord, c'est d'oublier de mettre quelque chose sur la liste, soit parce qu'on n'y a pas pensé, soit parce qu'on y a pensé, mais au moment où la liste n'était pas avec nous, ou parce qu'on se dit que ça on ne va pas l'oublier. Or quand on décide d'exécuter la liste, en général, on oublie tout ce qui n'y est pas.

Le deuxième danger, c'est de perdre la liste. Quand la liste est faite, le cerveau décide que ces informations-là sont superflues, puisque figées sur le papier. Et il les efface. Alors quand la liste disparaît, il faut travailler très longtemps avant de retrouver toutes les informations qu'elle contenait. Et c'est rarement possible.

7 commentaires:

  1. Autre danger: passer trop de temps à faire des listes et pas assez à faire ce qu'il y a sur les listes. En tout cas, c'est un gros problème chez moi...!

    RépondreEffacer
  2. Anonyme5:30 a.m.

    coïncidence ou "hasard nécessaire", je viens d'entamer la lecture d'une "Encyclopédie capricieuse du tout et du rien" (de Charles Dantzig, chez Grasset) - 791 pages de listes, depuis la liste des lieux, des villes, des noms qui font voyager, jusqu'à celle des listes à établir, en passant par celles des choses, des gens, des moments doux à vivre... à l'infini ou presque ;-)
    (la maman-de-SaraK, l'autre du Niger)

    RépondreEffacer
  3. Sara serais-tu une idéaliste ?

    cf. une chanson que j'aime bien, d'une chanteuse que j'aime bien (la Grande Sophie) où elle dit : "Je suis une idéaliste, alors je fais des listes que je n'applique jamais [...]"

    Sinon en ce qui me concerne, c'est plutôt l'inverse, tant que ce n'est pas écrit (ou saisi dans mon agenda), l'urgence n'existe pas et j'oublie que c'est à faire...

    En tout cas c'est toujours un bonheur de lire ces tranches de vie de notre ex-Nigérienne de retour au Québec. Et au fait, comment s'est acclimaté le mari ? Et la poussinette ?

    Longue vie à la Love Affair !
    Sara-K-du-Niger
    (celle de la maman ci-dessus)

    RépondreEffacer
  4. Ciel! Je n'avais jamais réalisé que mère et fille passaient par ici!!

    Sara-k-Nya (façon nigérienne de dire la maman de) : un livre de listes? J’imagine que ce doit être un livre à feuilleter au gré des jours, pas vraiment à lire d'un bout à l'autre. Je crois que j'en ai déjà entendu parler.

    Sara-K: Idéaliste. Hum... je ne crois pas. Je serais plutôt du genre à oublier ce qui n'est pas sur ma liste, reproche que mon chéri m'a fait ce matin d'ailleurs...

    Mon chéri s'adapte comme un charme et la Chipounette est une grande fille contente qui aime bien le concept du printemps. Même si ce matin, la température n'est pas de la partie.

    Julie: Oui, c'est le danger de la listite aigüe. C'est plus dangereux quand on essaie de finir un gros projet ;) Pour les tâches quotidiennes, c'est moins critique.

    RépondreEffacer
  5. Elise Vidal1:35 p.m.

    Faire des listes est si thérapeutique! Surtout, je crois, quand on est une mère à la maison: on peut alors considérer les petits crochets sur la liste comme notre talon de paie. Plus il y en a, plus le chèque est gros. Et en plus on peut y inclure des éléments pas trop sérieux tels " ne pas étrangler les enfants aujourd'hui" ou " m'habiller décemment avant 11 hrs"...
    J'adore les listes...

    RépondreEffacer
  6. Anonyme10:35 a.m.

    très bonne idée, l'item de la liste "ne pas flanquer la cadette par la fenêtre" !!!
    je vais m'en souvenir !

    Sara-K-du-Niger

    RépondreEffacer
  7. Elise et Sara-K: vous me faites vraiment rire!

    RépondreEffacer