21 janvier 2008

Le vertige

J’ai toujours eu plus ou moins le vertige. C’est une peur qui se travaille, du moins dans mon cas.

Si je suis souvent en hauteur, que ce soit dans des constructions ou sur des parois, attachée à une corde, la peur s’atténue par habituation. Un phénomène de désensibilisation peut-être. C’est d’ailleurs pour moi une partie du plaisir de grimper que de dominer le vertige. Ça ne disparaît jamais complètement. Je sais que je ne serai jamais capable de faire des grandes voies, même si j’en avais l’occasion, parce que la douleur du vertige est paralysante.

Oui, la douleur. Pour ceux qui ne seraient pas affligés de cette phobie (appelons les choses par leurs noms), le vertige est en effet douloureux. Ce n’est pas tant l’idée de tomber qui est contraignante, on peut toujours convaincre sa tête, que cette douleur qui prend au ventre et qui irradie dans les jambes et les épaules. C’est à cette réaction physique qu’il faut résister pour être presque à l’aise en hauteur.

Pourquoi je vous parle du vertige aujourd’hui ? Parce que je vis dans un milieu plat depuis longtemps. Niamey a du mal à avoir des côtes. Les immeubles que je fréquente ne dépassent jamais deux étages. Les parois les plus proches sont au Mali ou dans l’Aïr. Alors tout le travail que j’avais fait sur mon vertige est parti en fumée. Je regardais un documentaire sur les gratte-ciel cette semaine et assise par terre dans mon salon, j’avais le vertige.

Le jour où je recommencerai à grimper (parce que ça viendra, j’aime trop ce sport pour ne jamais y revenir), il faudra que je recommence au début. Si je me fie à mes essais de l’an dernier, la technique est quand même restée, les muscles disparaissent complètement (mon seul effort des bras étant de soulever ma fille 40 fois par jour) et le vertige revient en force.

Le travail le plus dur n’est pas toujours le plus apparent. Juste de vous en parler, j’ai mal aux genoux.

2 commentaires:

  1. J'ai aussi le vertige. Le plus dur c'est en ski, quand juste avant de descendre du télésiège il faille soulever la barre qui nous empêche de tomber dans le viiiiidddddeeee....
    Surtout que la plus part des gens la soulève bien avant la petite insigne indiquant de le faire.

    RépondreEffacer
  2. argh! j'avais oublié ça. :s

    RépondreEffacer