06 octobre 2013

New York: Milieu de vie

Deux jours de filles à New York. Julie et moi (la même Julie avec laquelle je faisais le projet de 52 semaines à 2) avions essayé d'aller à New York au printemps, mais les obstacles s'étaient multipliés. Alors nous avions fixé une date dès le mois de juin et nous l'avions bloquée dans nos agendas: dernière fin de semaine de septembre. Nous n'avons pas vraiment eu le temps de préparer ce voyage, sinon pour louer un appartement au fond de Brooklyn, avec stationnement, à deux pas du métro. On a marché des kilomètres et des kilomètres (une vingtaine la première journée, incluant quelques étapes en CitiBike, beaucoup moins la deuxième). On a pris beaucoup de photos.

Alors je vous offre trois petits reportages photos, plus autour de thèmes que de nos trajets. Aujourd'hui je vous parle de New York comme milieu de vie. Les détails qui ne sont pas architecturaux, pas touristiques, qui sont juste des fenêtres dans le quotidien des New-yorkais.

Les jeux de dames dans Fort Green Park, dans Brooklyn. Il était un peu trop tôt pour les joueurs par contre. 

Le CityBike, un excellent moyen de transport pour accélérer les déplacements tout en voyant du paysage. Le trafic à Manhattan est tellement dense que ça ne va pas très vite (un euphémisme) et le déplacement en vélo sur les grandes avenues n'est pas trop épeurant. C'est sûr qu'au milieu de deux lignes de taxis jaunes devant Penn Station sur la septième, ça avait des airs de jeux vidéo, mais au ralenti et très brièvement.
L'autre moyen de transport envisageable à New York, le métro, dont les stations aériennes sont beaucoup plus accueillantes que les souterraines - les plafonds y sont très très bas. (Oui, c'est Julie, pré-café je crois.)

Dans Dumbo, la nouvelle Mecque du design à Brooklyn, situé entre les ponts de Brooklyn et de Manhattan, il y avait une festival des arts - incluant beaucoup d'arts de rue. Dont des Bruno Blanchet oranges avec des balounes qui faisaient des steppettes dans la rue.

Au même festival, il y avait des performances nocturnes, ici une projection sur les piliers du pont de Brooklyn.

Et ici de l'authentique rock de garage.

Les rues tranquilles de Brooklyn Heights, un coup de foudre, plein de parcs, très verts, à échelle très humaine. Où il faut probablement être millionnaire pour payer le loyer...

Sauf peut-être ces vieilles gens qui y habitent depuis toujours et sont probablement propriétaires depuis l'époque où c'était encore faisable. Elle distribuait des biscuits aux chiens qui passaient, elle nous a orientées vers l'église du quartier et était fort sympathique. En plus d'être superbe, la photo ne lui rend pas justice.

Devant la dite église, qui accueillait une garderie, un stationnement de trottinettes et de vélos. Un espace ouvert à tous vents, mais où rien n'était barré. Oui, oui, à New York.

L'intérieur d'une église, pas la même, celle-là était catholique et à Manhattan. On a constaté, en ignares que nous étions, que les églises protestantes n'ont pas ça, des lampions. C'est catholique comme concept apparemment. 

En marchant le long de la High Line, dans Chelsea, ces moutons ont attiré le regard de Julie. Nous sommes descendues les voir. Une installation temporaire.

Et les plaques en braille, dans le métro.

La suite plus tard cette semaine.

4 commentaires:

  1. Cool ! J'ai l'impression de revivre le voyage ! Superbes photos.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. À suivre mardi et jeudi. J'aimerais bien voir les tiennes aussi!

      Effacer
  2. J-Z à Manhattan... Pour les Fan de HipHop ça a un autre sens...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On s'est fait le même commentaire.

      Effacer